Karl Bühler

German Psychologist and Theorician of Language

Repository | Book | Chapter

204642

(2018) De l'action du discours, London, ISTE.

Les actes de parole et la tradition austro-allemande

Janette Friedrich, Laurent Cesalli, Claudio Majolino

pp. 83-114

On situe volontiers (et traditionnellement) l’origine de la théorie des actes de parole au milieu du 20e siècle, dans la philosophie d’Austin ainsi que dans son prolongement chez Searle. Or, la recherche de ces trente dernières années a montré que bon nombre des idées désormais classiques de cette théorie sont clairement formulées dès la fin du 19e siècle dans la tradition dite austro-allemande issue de la pensée de Bolzano et Brentano. L’article reconstruit dans leurs grandes lignes les approches pragmatiques des phénomènes langagiers développées par trois protagonistes de la tradition austro-allemande : Anton Marty (1847-1914), Adolf Reinach (1883-1917) et Karl Bühler (1879-1963). Au-delà de ce qui les différencie, ces trois approches sont fondées sur une intuition commune et déterminante que l’on peut résumer d’une manière ramassée par la formule : parler, c’est agir.

Publication details

Full citation:

Friedrich, J. , Cesalli, L. , Majolino, C. (2018)., Les actes de parole et la tradition austro-allemande, in B. Ambroise (éd), De l'action du discours, London, ISTE, pp. 83-114.

This document is unfortunately not available for download at the moment.